accéder aux métiers de l’informatique Télécom ?

informatique Télécom

Les développeurs Full Stack sont des professionnels transversaux du monde informatique. En fait, leurs compétences peuvent couvrir à la fois les fonctions front-end et back-end. Pour cette raison, leur profil est particulièrement recherché et trouve un grand intérêt auprès des entreprises qui, désormais, ne peuvent plus se passer d’une structure informatique solide et, par conséquent, de professionnels capables d’entretenir et de rendre actif et fonctionnel ce réseau.

Voici un petit guide qui vous aidera à comprendre comment devenir un développeur full-stack.

Commencez à lire et n’hésitez pas à consulter le lien ci-dessous concernant les avis sur le village de l’emploi.

Exigences pour un développeur front-end

Le développeur front-end est principalement dédié à la construction et à la maintenance de l’interface avec laquelle l’utilisateur interagit.

Le langage à la base de nombreuses plateformes est le Javascript, en particulier pour la gestion des bibliothèques d’interface comme React ou Vue.

Cet outil sera la base de tout cadre ou bibliothèque, il faut donc connaître en profondeur la dynamique de ces langues et les maîtriser avec aisance.

À la base de ce processus, se trouvent des blocs de code HTML, un langage de balisage universel et tout aussi fondamental dans les exigences d’un front-end.

Les CSS doivent également être associés au HTML, car ils sont tous deux les piliers du web et, par conséquent, la clé pour évoluer consciemment dans cet environnement.

JQuery est également une connaissance à garder à l’esprit, notamment en vue d’une amélioration de la fonctionnalité native de Javascript. Dans ce cas, il est conseillé de prendre un certain temps pour apprendre l’outil et acquérir suffisamment de confiance pour travailler couramment.

Le CSS-in-JS devrait également être inclus, car les bases et la puissance du CSS seront fonctionnelles pour un travail intéressant et percutant. Il existe de nombreux programmes de formation en France qui vous permettront d’avoir les compétences nécessaires afin de devenir un bon développeur front-end. Le village de l’emploi fait partie de ces solutions de formation. Si vous voulez en savoir plus sur ce programme, consultez le site www.ladepeche.fr.

Les exigences pour un développeur backend

Le développeur backend est responsable de la gestion des API utilisées par les développeurs front-end pour créer des expériences dynamiques et interagir avec les terminaux des clients. Par conséquent, il doit être en mesure d’adresser des demandes au client. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’effectuer un traitement avant que la page ne soit publiée dans le navigateur.

Pour le développeur backend également, la connaissance du langage Javascript sera avantageuse, car elle lui permettra d’avoir ce point de contact avec le développement frontend et de travailler en continuité entre le backend et le frontend.

En ce qui concerne le langage Web, NodeJS est un runtime courant dans les environnements cloud et qui permettra au développeur back-end d’avoir une expérience similaire à celle d’un navigateur, à la différence qu’il n’aura pas accès à des API spécifiques ainsi qu’à un objet fenêtre avec son propre API.

Il est impossible de ne pas mentionner Python, un langage très populaire en raison de son utilisation principale dans l’ingénierie des données, ainsi que PHP et Ruby qui sont de bons outils d’écriture. Liferay Enterprise Portal, Apache Velocity, Apache Tomcat, Apache httpd, UML sont également de bonnes solutions. Une attention particulière sera accordée aux langages C et C++ et à l’ensemble des technologies de développement de logiciels telles qu’ASP.NET MVC et ASP.NET Web.

En plus de la partie des langages, seront requises des connaissances liées aux services en nuage avec lesquels l’application peut être en interface. De cette façon, des services seront créés avec lesquels le frontend peut interagir par le biais d’un point d’extrémité et se développer en fonction des opérations que l’utilisateur effectuera en se servant de l’application.

Parmi les applications des chiffres globaux, on s’attend, par exemple, à ce que les analystes d’entreprise évoluent vers des applications web complètes. Il devra s’agir de chiffres capables de traduire de manière autonome les demandes des analystes commerciaux en apportant des modifications aux applications web existantes. Concevoir, développer et entretenir de manière efficace, réutilisable et de haute qualité.

Vous devez être capable d’identifier et de résoudre les bogues, les problèmes de performance et le code de mauvaise qualité dans les applications web, en les corrigeant et en les optimisant. À un niveau supérieur, vous contribuerez à améliorer la qualité du développement et de l’organisation au sein de l’entreprise en fournissant un soutien au niveau du système informatique.

Avec le temps, il est recommandé de se familiariser avec les concepts et l’utilisation de l’intégration continue et de la livraison continue, ainsi qu’avec les tests unitaires (avec xUnit.net ou MSTest) et/ou le développement piloté par les tests (TDD).

Comment commencer par le frontend et le backend ?

En ce qui concerne le frontend, il est conseillé d’aborder la chose d’un point de vue design. Sans nécessairement devenir un designer à part entière, il serait bon de connaître certains aspects pour accélérer vos compétences en tant que développeur. Les notions d’expérience utilisateur vous permettront de créer des applications réellement intuitives et fonctionnelles dans la navigation de l’utilisateur. Humaniser les interfaces utilisateurs et rendre le projet vraiment facile et accessible.

Pour commencer par le backend, vous devriez utiliser Netlifly : mettez en place une application React ou même un simple fichier HTML dans un dépôt Github, en le liant à un nouveau compte Netlify, vous pourrez le voir se déployer.

Essayez d’effectuer l’opération manuellement via la console AWS et leur CLI.

En écrivant un script qui peut automatiser le processus d’intégration par le biais de CircleCI, vous pouvez toujours le faire distribuer sur AWS.

Conseils pour devenir un développeur full-stack

Afin de comprendre comment devenir un développeur full-stack, vous pouvez garder à l’esprit quelques conseils pour vous aider à apprendre :

– Tout d’abord, écrire du code est une chose, mais être capable de mettre en place des tests efficaces vous aidera à renforcer votre code et à prévenir les bogues. Ce sont des mesures de sécurité nécessaires pour éviter les dangers de perte irréparable de données ;

– L’outil Chrome DevTools est tout aussi important pour le débogage ;

– Apprenez à analyser la provenance des demandes et les serveurs impliqués dans vos activités, afin d’améliorer les performances de votre application et de comprendre les problèmes éventuels ;

– Prenez également le temps de comprendre le concept d’open source : contribuez à des projets ouverts, cela vous permettra d’acquérir de l’expérience.

Combien un développeur Full-Stack gagne-t-il ?

Étant un programmeur avec une énorme quantité de compétences, le salaire moyen du développeur Full Stack est très élevé, surtout par rapport à celui d’un développeur commun. Selon certaines enquêtes statistiques en France, ces programmeurs peuvent gagner en moyenne 37 000 euros par an et parfois atteindre jusqu’à 50 000 euros par an. Évidemment, le salaire moyen augmente dans les pays où la demande est plus forte, comme au Royaume-Uni, où il atteint des sommets de 60 000 livres, et aux États-Unis où les mieux payés reçoivent également 100 000 dollars par an.

Ce salaire vous intéresse ? Inscrivez-vous au programme de formation du village de l’emploi afin d’avoir les compétences nécessaires en développent full-stack et ainsi profiter d’un tel salaire. 

S’offrir des cours d’espagnol gratuitement grâce au CPF
Comment se former pour devenir Data Analyst ?