Décrocher un emploi grâce à la formation en alternance

formation en alternance

À un moment donné, tous se posent des questions quant au chemin à suivre pour intégrer le monde du travail, particulièrement les étudiants. Afin de les aider dans leur parcours, des établissements et des organismes proposent plusieurs types de formation. La formation en alternance est l’une de ces formations proposées.

Formation en alternance, qu’est-ce que c’est exactement ?

La formation alternance est une formation qui permet à l’apprenti de mélanger une formation théorique dans un établissement d’enseignement (université, lycée professionnel, CFA,…) et formation pratique chez l’employeur (entreprise formatrice). Le statut de l’apprenti ne se limite donc plus à un statut de simple étudiant, car il est à la fois étudiant et salarié. Il lui est versé une rémunération qui varie selon son âge (plus l’âge est élevé, plus le salaire l’est aussi), son niveau de compétence (niveau d’étude), le type de contrat choisi et la situation de l’entreprise. Trois organismes sont donc obligatoires pour cette formation alternance : l’alternant qui doit suivre sérieusement et assidûment sa formation, l’entreprise qui accompagne l’alternant dans l’insertion professionnelle et lui donne les éléments nécessaires à la pratique (un maître d’apprentissage est désigné à l’arrivée de l’alternant pour assurer son accompagnement), et l’établissement de formation qui assure la formation théorique de l’alternant tout en travaillant main dans la main avec l’entreprise. L’entreprise peut assurer bien évidemment la formation théorique s’il dispose d’un service de formation interne adapté.

Quels sont les avantages pour l’entreprise et pour l’alternant ?

Pour l’entreprise, l’alternance permet de former un apprenti, de lui apprendre son métier, de l’intégrer à la vie de l’entreprise et ainsi d’augmenter les chances qu’il devienne un salarié permanent, car l’alternance est une sorte de préparation à l’embauche. L’entreprise peut donc participer à la formation de la personne qu’il recrute lui-même et qui détient les qualités précises qu’il recherche. L’entreprise reçoit également des bénéfices financiers lors d’un recrutement en alternance. Quant à l’alternant, sa formation en alternance lui permet d’acquérir des expériences avant de se lancer dans le monde du travail : un grand atout pour les entretiens d’embauche à venir, obtenir une formation gratuite (pris en charge par l’entreprise), pratiquer ses connaissances et être payé pour. Globalement, l’alternance permet aux étudiants de découvrir le métier de leur choix et de s’intégrer dans l’entreprise sans trop de difficultés. C’est un véritable coup de pouce au monde du travail et à l’insertion professionnelle.

Prérequis et astuces pour décrocher un contrat en alternance

Une formation en alternance s’adresse généralement aux jeunes de 16 à 29 ans (lycéens, étudiants,…). Il est tout de même possible d’en suivre au-delà de 30 ans, dans le cas où l’alternant à un projet de création de reprise d’entreprise requérant un diplôme préparé, est déclaré handicapé, ou est un sportif de haut niveau. Pour se lancer dans cette formation, il faut d’abord demander une formation dans un établissement d’enseignement en alternance et signer un contrat avec une entreprise. Ce contrat est la base de la formation donc il est important de chercher un employeur dès que possible. Comment chercher un employeur ? Ayez de bons réflexes, car quasiment toutes les entreprises ont des alternants et recrutent régulièrement des apprentis : contactez les organismes publics d’aide à l’emploi, visitez les sites internet d’offre d’emploi ainsi que les centres d’orientation et d’information, prenez contact avec les centres de formation d’apprentis (CFA) ou les établissements qui vous intéressent, car ces établissements ont souvent des partenariats avec des entreprises et pourront vous aider dans vos recherches. À savoir qu’une formation en alternance est ouverte à tout type de filière ou secteur d’activité et que le recrutement des apprentis en CFA a été facilité à l’aide des plans de relance et aides financières. Il se peut alors qu’un CFA propose des journées portes ouvertes, c’est une occasion en or pour aller les visiter et se renseigner sur d’éventuelles propositions d’alternance.

Types de contrats, conditions de travail et rémunérations

Il existe 2 types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ils sont assez similaires au niveau des systèmes d’alternance et d’enseignement, mais diffèrent au niveau de leur durée, de la rémunération et des certificats. Le contrat d’apprentissage est plutôt pour une formation initiale qui dure (si déterminée) de 6 mois à 3 ans, tandis que le contrat de professionnalisation est pour une formation continue qui dure de 6 à 12 mois. Le contrat de professionnalisation est plus rémunéré qu’un contrat d’apprentissage. Le rythme de l’alternance dépend de l’établissement de formation et de l’entreprise. Il y a le choix entre travailler 2 jours en formation théorique contre 3 jours en formation pratique (ou inversement), ou travailler 1 semaine en formation théorique contre 1 ou 2 semaines en formation pratique. En outre, il est tout aussi possible de suivre une formation en alternance en ligne. Ce qui est rare à cause de la difficulté que ça impose, mais il y a quand même quelques établissements qui proposent ce type de formation à distance comme le CNED par exemple. L’alternant est considéré comme tout autre salarié, c’est-à-dire que les conventions et les lois qui s’appliquent aux salariés lui sont aussi appliquées. Et à noter qu’un alternant travaille en moyenne 35 heures par semaine, que ce soit en théorie ou en pratique. 

Métier de l’informatique : comment se former au digital ?
Quelle formation pour devenir maître nageur sauveteur ?