Guide pratique pour trouver facilement un logement dans une résidence étudiante

résidence étudiante

Beaucoup rêvent et souhaitent loger dans une résidence étudiante. En effet, ce type de logement est généralement situé à proximité du campus. Il répond aux principaux besoins de ses occupants et le coût est, en temps normal, adapté au budget des étudiants.  Malheureusement, elle n’est pas accessible à tous. Pour y souscrire, il faut un certains savoir faire.

Critères importantes avant d’opter pour l’hébergement dans une résidence étudiante :

  • Accordez-vous une grande importance à l’emplacement ?

L’une des considérations les plus importantes et les plus pratiques est l’emplacement. Accéder à une résidence étudiante est assez onéreux comparé à d’autres options. L’un de ses principaux avantages est sa proximité du campus. Si vous avez des possibilités de transport et y êtes à l’aise, il serait judicieux de reconsidérer votre choix surtout vis-à-vis de la situation financière à long terme.

  • Votre option d’hébergement correspond-elle à votre style de vie?

C’est une question assez simple, mais il est important d’anticiper les impacts de votre option d’hébergement sur votre style de vie. A titre d’exemple, les logements étudiants sont gérés et sous la surveillance des intendants, pourrez-vous faire des compromis au niveau de votre liberté ? Certaines résidences s’évertuent à proposer à leurs locataires, les meilleurs services possibles au meilleurs prix : cliquez ici pour en voir le parfait exemple.

  • Le logement en résidence étudiante est-il dans vos moyens ?

Bien que votre capacité à payer pour l’hébergement dépende de votre situation financière individuelle, vous devez vous demander si cette option est réalisable dans la durée. Il est important de prendre en compte les imprévues comme une réparation majeure de voiture, une maladie non couverte par l’assurance, etc.

  • Êtes-vous disposé à vous engager?

Avant de vraiment vous lancer dans la démarche d’engagement vis-à-vis du logement, déterminez si réellement, celui-ci répond à vos besoins, vos exigences et adapté à votre situation. Cela inclut de considérer et de reconsidérer les personnes que vous devrez côtoyer au quotidien, les caractéristiques du logement que vous chercher (comme l’existence d’un parking, le nombre de fenêtres), et le budget.

Le déroulement d’une demande de logement étudiant :

La réservation du logement étudiant doit être validée à la rentrée de septembre. Il faut effectuer la demande en amont entre 15 janvier au 31 mai. Il faut, pour cela remplir, un DSE (dossier social étudiant). La réponse à la demande de logement est transmise aux étudiants fin juin. Si la demande à été approuvée, un dépôt de garantie devra être fait sous la forme d’un versement d’un mois de loyer. Ce dernier vous sera remboursé une fois vos études terminés, abrogés ou encore si vous changer d’académie. Mis à part la caution, un contrat de cautionnement solidaire devra être rempli et signé par votre garant.

Au moment de prendre possession de votre logement, d’autres prestations vous seront exigées. En premier lieu, vous devrez payer un mois de loyer. Puis, vous devrez fournir un justificatif qui atteste de votre inscription au sein de votre établissement. Et enfin, il faudra leur procurer une attestation d’assurance habitation. Celle-ci est, en effet, requise pour loger dans une résidence car elle sert de garantie en cas de dégâts des eaux ou d’incendies et afin de bénéficier de la garantie responsabilité civile. Il est à noter que la demande est à renouveler chaque année si vous tenez garder votre logement l’année suivante.

Les critères d’admission au logement étudiant :

Ce sont les mêmes critères que pour accéder à une bourse. Jouir d’un logement étudiant nécessite un cursus universitaire à temps plein. Il peut se passer au sein d’un établissement public ou  privé à condition de  situer dans un état du Conseil de l’Europe sous conditions tel que la France et d’être sous la juridiction du ministère de l’Enseignement supérieur, de Culture et de la communication ou de l’Agriculture. En outre, il vous faut être titulaire d’un bac de français au minimum et remplir les conditions de ressources. Le revenu global (inscrit sur l’avis d’imposition des deux années précédents votre demande) sera analysé et pris compte pour l’approbation ou le refus de votre accession au logement dans une résidence étudiante. Les plafonds seront déterminés en fonction de votre situation familiale.

Votre demande de logement étudiant sera, en revanche, rejetée si vous êtes parmi les étudiants inscrits comme demandeurs d’emploi. Il en est de même si vous serez âgé de 28 ans à l’accession au logement (en septembre).

Location d’un logement étudiant : astuces pratiques 

Les résidences étudiantes diffèrent les unes des autres. Certaines sont traditionnelles : 9 m² pour chaque chambre, cuisines et sanitaires collectifs. D’autres sont conventionnées : T3 comme espace de studio. Les services proposés diffèrent également. Les résidences étudiantes privées offrent généralement des services plus diversifiées et procurent plus de confort aux locataires. L’accession au parking et le ménage sont facultatifs et payants tandis que l’accès à l’internet et à la salle de sport sont inclus dans le montant du loyer pour certaines d’entre elles. Néanmoins, résidences privées comme publiques proposent des locations meublées. En vu de mettre toutes les chances de votre côté et d’accéder à un logement étudiant, mieux vaut avoir plusieurs choix de logement et effectuer une demande auprès pour chacun auprès de votre académie.

Les locations meublées font, en principe, l’objet d’un bail spécifique. En cas de résiliation, le délai de préavis ne dire qu’un mois contrairement à la location vide qui perdure 3 mois. En outre, votre bailleur sera dans l’obligation de vous informer sur les diagnostics concernant l’état des installations du gaz et de l’électricité, sur la performance énergétique, sur les risques naturels et sur la surface habitable. Il est primordial que figurent sur le bail la durée du préavis ainsi que les noms et les adresses de votre bailleur qui sont des informations importantes en cas de litiges.

Il est intéressant de se renseigner sur votre possibilité de bénéficier des aides financières procurées par l’Etat. Elles vous seront utiles pour le payement de votre loyer et avoir plus de marges dans vos dépenses et ainsi alléger votre vie étudiante. Il s’agit principalement de l’allocation de logement social (ALS) ou de l’aide personnalisée au logement (APL) ou d’autres types d’aides financières. 

 

Quels avantages avec l’E-learning ?
Comment se protéger des risques professionnels ?